Droit : insultes sur facebook


Droit : Une insulte sur Facebook peut mener au tribunal.


Les internautes ne sont pas au-dessus de la loi !!


Dénigrer une personne sur un réseau social peut coûter cher.



Exemple : Insultes contre un tiers sur un profil public -
Un utilisateur a fait l’objet d’une condamnation pour avoir insulté, sur son mur, les gendarmes qui venaient de le contrôler. De ce fait, il a été jugé en correctionnel et condamné à 3 mois de prison ferme ainsi qu’à 1200 euros d’amende pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique. Le profil de la personne était public et n’importe qui, y compris les membres des forces de l’ordre, pouvait y avoir accès.